Mon ikigai,ton ikigai,qu’est ce que c’est?💁

Coucou everybody🎊, j’espĂšre que vous allez tous et toutes trĂšs bien! Il y a quelques mois seulement, j’ai dĂ©couvert ce mot: IKIGAI. Croyez moi j’ai juste suivi une communication sur ça et j’en suis tombĂ©e amoureuse😍.Je suis sĂ»r que beaucoup d’entre vous ignore aussi l’existence de ce concept qu’est l’IKIGAI. Je vous invite donc Ă  le dĂ©couvrir avec moi. Il a changĂ© ma vie et je suis sĂ»r qu’il changera la vĂŽtre Ă©galement.

Petite présentation :
Venu tout droit de l’üle japonaise d’Okinawa, connue pour ses nombreux centenaires et son rĂ©gime diĂ©tĂ©tique parmi les plus sains du monde, voici dĂ©voilĂ© un nouveau secret qui ne cesse de faire parler de lui : l’Ikigai. L’Ikigai peut se traduire par « raison d’ĂȘtre » ou « joie de vivre ». Il est donc le rĂ©sultat qui provient de la vie.

Mot valise composĂ© d’iki 生きdĂ©signant la vie et de kaiç”Č斐 (prononcĂ© gai) renvoyant au rĂ©sultat, Ă  la rĂ©compense ou au bĂ©nĂ©fice, est ce qui motive les personnes Ă  se lever le matin. C’est ici rĂ©ellement une motivation qui permet de trouver du sens et du bonheur dans ce que l’on fait et de traverser les Ă©preuves de la vie. Ce concept daterait de la pĂ©riode Heian (794-1185) mais, dans le reste du Japon, le sens est moins fort et l’ikigai a alors plus la fonction de symbolique. Cependant, avec l’engouement provoquĂ© en Occident par ce terme, de plus en plus de japonais s’intĂ©ressent de nouveau au concept. L’on remarque ainsi que l’ikigai se trouve entre l’auto-accomplissement (jiko jitsugen) et le bien commun (Ittaiken). Ainsi, dans une confĂ©rence TED de 2009, Dan Buettner incluait dans l’ikigai l’importance de la communautĂ© qui se soutient dans la joie comme dans le malheur, une personne n’est ainsi jamais isolĂ©e. Il Ă©voque Ă©galement la transmission et le rĂŽle familial et communautaire des centenaires de l’archipel qui pousse les japonais Ă  pratiquer une activitĂ© physique et sociale jusqu’à un Ăąge avancĂ©.
Ainsi, l’ikigai d’une personne n’est pas forcĂ©ment une grande chose qui va changer le monde, mais c’est une philosophie de vie qui va permettre Ă  celui qui a trouvĂ© son but de changer les choses Ă  son Ă©chelle pour sa propre satisfaction et celle des autres. L’ikigai n’a d’ailleurs que rarement Ă  voir avec la rĂ©ussite financiĂšre ou sociale de quelqu’un. En Occident, oĂč l’on parle souvent de perte des valeurs ou des repĂšres, l’ikigai fait sensation, et nombre d’articles proposent de retrouver la joie de vivre avec l’ikigai comme mĂ©thode magique, mais il faut faire la part du fantasme. Gordon Mathews, professeur d’anthropologie Ă  l’universitĂ© chinoise de Hong Kong, a Ă©tudiĂ© l’ikigai dĂšs 1996 dans son livre What Makes Life Worth Living? How Japanese and Americans Make Sense of Their Worlds. Pour lui, l’ikigai n’est pas seulement un principe de vie qui permet de se sentir mieux, mais bien quelque chose de concret. Ce n’est pas une quĂȘte que l’on doit effectuer seul, mais en Ă©changeant avec des proches oĂč d’autres personnes ayant le mĂȘme ikigai. Il conseille Ă©galement de faire le point de temps Ă  autre sur son ikigai.

Alors les amis (es), j’espĂšre qu’avec le peu de choses que j’ai eu Ă  dire dans les lignes prĂ©cĂ©dentes que vous avez maintenant une idĂ©e de l’Ikigai. C’est maintenant nous allons rentrĂ© dans le vif du sujet. Les bonnes choses commencent.😋

TROUVEZ VOTRE IKIGAI ET VOUS TROUVEREZ VOTRE RAISON D’ÊTRE !
Cette philosophie de vie vous permet de donner du sens Ă  votre vie , de dĂ©terminer votre raison d’ĂȘtre , de trouver votre objectif de vie. Bref, il devrait vous aider Ă  trouver le Bonheur ! L’Ikigai est souvent appliquĂ© dans la vie professionnelle, mais, mĂȘme dans votre vie privĂ©e, vous pouvez l’utiliser. Si vous l’avez trouvĂ©, les 2 seront harmonieuses et indissociables ! Si vous avez trouvĂ© VOTRE profession, qui est en mĂȘme temps VOTRE passion, pour laquelle vous serez rĂ©munĂ©rĂ©e, votre vie sera forcĂ©ment Ă©panouie et bien remplie. Fini l’ennui ! Vous vous lĂšverez le cƓur en joie et plein d’enthousiasme.
L’Ikigai recouvre quelque chose de plus grand que la simple richesse matĂ©rielle. Le bonheur, c’est bien plus que l’argent ou un bon travail. L’Ikigai permet de regarder vers l’avenir mĂȘme si vous ĂȘtes malheureux en ce moment, selon Mieko Kamiya, psychiatre qui a Ă©crit un livre sur l’Ikigai en 1966.C’est ce qu’ont parfaitement compris les habitants d’Okinawa (la cĂ©lĂšbre Ăźle japonaise) et d’autres « Zones bleues » oĂč les centenaires et supercentenaires sont nombreux. Ils appliquent l’Ikigai et, ce serait pour cette raison qu’ils vivent plus longtemps qu’ailleurs, en plus d’adopter une bonne nutrition, une sociabilitĂ© dĂ©veloppĂ©e et des comportements exemplaires dans tous les domaines de leur vie.

Alors, l’Ikigai, ça vous tente ? N’avez-vous pas envie de vous lever le matin heureuse parce que vous allez assouvir votre passion ? Le souci, c’est de le trouver, votre Ikigai. Vous pensez que vous n’en avez pas, que vous ĂȘtes condamnĂ©e Ă  vivre une vie morne, frustrante et sans relief. Rassurez-vous, tout le monde Ă  son Ikigai ! Il est dĂ©jĂ  en vous ! Il suffit de le trouver
 Je vais vous montrer comment.😇

COMMENT TROUVER SON IKIGAI ?
Pour trouver votre Ikigai, vous devez d’abord le chercher ! C’est Ă©vident, mais cela demande une dĂ©marche sĂ©rieuse et rĂ©flĂ©chie. Malheureusement, certaines personnes ne le trouvent jamais et passent Ă  cĂŽtĂ© de leur vie. Elles s’ennuient, exercent un mĂ©tier qu’elles n’aiment pas. D’autres pensent que leur vie leur convient parfaitement et, quelques annĂ©es plus tard, se rendent compte que ce n’est plus le cas ! Si elles avaient cherchĂ© leur Ikigai dĂšs le dĂ©but de leur vie, elles n’en seraient pas lĂ …La rĂ©ponse est Ă  l’intĂ©rieur de soi. Cette dĂ©marche est parfois longue et profonde, voire douloureuse, parfois moins. La recherche de l’ikigai pousse Ă  bien se connaĂźtre, et le « test » souvent mis en avant sur les sites occidentaux n’est pas rĂ©ellement utilisĂ© tel quel au Japon, dans un but salarial, car l’ikigai repose Ă©galement sur sa propre maturitĂ©. La quĂȘte de son ikigai n’est pas toujours aisĂ©e et il arrive que l’on n’en trouve pas, cependant, elle permet de se poser les bonnes questions et c’est dĂ©jĂ  pas mal.
Trouver son ikigai est une chose, passer Ă  l’action en est une autre, et c’est pourtant le plus important, car c’est ce qui apporte de la satisfaction. Il faut aussi se prĂ©parer Ă  faire des compromis, comme le souligne Christie Vanbremeersch dans son ouvrage Trouver son IkigaĂŻ Éditions First, et se rappeler qu’un mĂ©tier passion est rarement celui qui paie le plus. Ainsi, il faut penser autrement et « passer de la sensation de prĂ©caritĂ© et de paupĂ©risation Ă  la frugalitĂ© heureuse » ce qui n’est pas forcement ce Ă  quoi la sociĂ©tĂ© se prĂ©pare. Pour trouver votre Ikigai, vous allez devoir faire un travail sur vous, vous connaĂźtre parfaitement et faire de l’introspection. Sachez, dĂšs maintenant, que votre Ikigai n’est pas forcĂ©ment quelque chose d’extraordinaire ou de surhumain. Il peut concerner des choses simples ou banales, mais qui ne le sont pas pour vous. Tout dĂ©pend de votre personnalitĂ©, de vos envies et de vos convictions. Votre Ikigai, votre passion ou votre raison d’ĂȘtre peuvent ĂȘtre, tout simplement, de cultiver votre jardin, de vous occuper de votre famille, de vivre une vie de couple harmonieuse, de cuisiner de bons petits plats, de partager vos connaissances, de voyager simplement, etc.
DeuxiĂšme chose importante Ă  savoir : vous n’allez pas forcĂ©ment trouver votre Ikigai du jour au lendemain. Au dĂ©part, vous allez certainement repĂ©rer facilement votre passion (mĂȘme si vous vous en cachez, mĂȘme si vous la considĂ©rez comme inatteignable et utopique). Ce n’est qu’au fil du temps et de vos expĂ©riences que vous allez dessiner les contours de votre Ikigai, que vous allez le prĂ©ciser et qu’au final, vous allez trouver la passion qui vous fera lever le matin. Surtout, si vous ne trouvez pas votre Ikigai tout de suite, ne paniquez pas. Prendre son temps pour bien rĂ©flĂ©chir et pour bien se connaĂźtre est le meilleur moyen de ne pas faire fausse route.

VOICI QUELQUES ASTUCES POUR TROUVER VOTRE IKIGAI
-Posez-vous et rĂ©flĂ©chissez. Asseyez-vous dans le calme, que soit Ă  l’intĂ©rieur ou Ă  l’extĂ©rieur. Pour vous dĂ©tendre complĂštement, vous pouvez faire quelques respirations profondes par le ventre. Puis, en fermant les yeux ou non, demandez-vous ce que vous aimeriez faire tous les jours dans votre vie , en faisant abstraction des Ă©ventuels obstacles qui, au moment prĂ©sent, se prĂ©sentent devant vous (comme le manque de temps, le manque d’argent, le manque de compĂ©tences, etc.). Ne vous mettez aucune barriĂšre ! Assumez vos goĂ»ts, vos envies et votre personnalitĂ©.
-ÉnumĂ©rez vos qualitĂ©s (vous en avez forcĂ©ment !) et vos dĂ©fauts. Faites preuve de rĂ©alisme et ne vous dites pas, par exemple, je ne veux rien faire, je veux rester assise toute la journĂ©e… C’est ce que l’on pense toutes au dĂ©but. Mais, rĂ©flĂ©chissez d’avantage. Si vous passiez vos journĂ©es assises Ă  ne rien faire, n’allez-vous pas vous ennuyer ? Si, c’est certain. Le meilleur moyen d’avoir une vie Ă©panouie et d’ĂȘtre heureuse, c’est de la remplir en accomplissant des activitĂ©s qui nous plaisent et qui peuvent aider les autres. La notion de partage est importante dans l’Ikigai. Votre but ne doit pas de devenir une vedette ou une star. Votre but est de vivre une vie Ă©panouie et de vivre la vie dont vous rĂȘvez.
-Surtout, prenez le temps de vous recentrer, de rĂ©flĂ©chir sur votre vie, pour faire le point… Pour vous aider, vous pouvez mĂ©diter, marcher ou Ă©crire. Vous pouvez demander de l’aide Ă  votre entourage, en privilĂ©giant les personnes qui vous donnent les bons conseils et qui vous soutiennent et en fuyant les personnes nĂ©gatives. Vous pouvez demander aux personnes bienveillantes de citer vos qualitĂ©s. Si vous Ă©prouvez des difficultĂ©s Ă  trouver votre passion, vous pouvez repĂ©rer ce que vous jalousez chez les autres : ce sont forcĂ©ment des choses qui vous font envie. Prenez-les comme modĂšle Ă©ventuellement.
Voici quelques questions auxquelles vous pourriez rĂ©pondre toujours dans la quĂȘte de votre ikigai :
● Qu’aimez-vous ? Quels aspects de votre vie vous font vraiment sentir vivante ?
● Quel est votre talent ou, si vous prĂ©fĂ©rez, dans quel domaine ĂȘtes-vous bonne ? Que rĂ©ussissez-vous naturellement, sans grand effort ?
● Quelle cause vous tient Ă  cƓur ? Pour laquelle ĂȘtes-vous prĂȘte Ă  vous battre ? Quel changement voudriez-vous apporter dans le monde ? Avec votre Ikigai, vous allez apporter votre contribution au monde?
● Que pouvez-vous apporter aux autres ? Quel service pourriez-vous leur offrir, contre une rĂ©munĂ©ration ? Demandez-vous rĂ©guliĂšrement si votre passion peut ĂȘtre source de revenu. Vous allez finir par trouver un moyen d’y parvenir… Trouvez un besoin ou une solution pour laquelle des gens seraient heureux et accepteraient de vous payer.
En rĂ©pondant Ă  ces questions, vous devriez dĂ©couvrir l’activitĂ© qui a du sens pour vous, pour le monde et pour vos finances. L’Ikigai, c’est la synthĂšse parfaite entre votre passion, vos talents, un service Ă  la communautĂ© et un salaire correct. En fait, votre Ikigai est Ă  l’intersection de ce en quoi vous ĂȘtes bon et de ce que vous aimez faire. AprĂšs avoir effectuĂ© votre travail d’introspection et de recherche, vous allez devoir passer Ă  l’action ! AprĂšs avoir trouvĂ© votre Ikigai, ce sera facile. Votre motivation sera forcĂ©ment dĂ©cuplĂ©e. A partir du moment oĂč vous aurez trouvĂ© VOTRE passion : votre raison d’ĂȘtre, l’activitĂ© pour laquelle vous ĂȘtes faite et qui vous procurera un revenu, vous mettrez tout en Ɠuvre pour l’assouvir ! Vous ressentirez une force qui vous poussera dans la bonne direction.
Vous allez peut-ĂȘtre devoir sacrifier certaines choses, trouver un compromis ou vous contenter d’un plus bas salaire ou exercer un travail alimentaire
,mais c’est pour un mieux plus tard, vous concentrer sur une seule tĂąche, sur LA BONNE TACHE et ne pas vous disperser sont les meilleurs moyens de rĂ©ussir votre chemin de vie . N’allez pas trop vite, prenez le temps, ne visez pas trop haut immĂ©diatement et pensez Ă  fractionner votre objectif en plus petites tĂąches, plus faciles Ă  rĂ©aliser. Tout le travail accompli en amont ne sera que bĂ©nĂ©fique. Votre vie entrera dans une autre dimension, que vous ne soupçonnez peut-ĂȘtre pas. Si vous avez effectuĂ© votre travail de recherche avec sĂ©rieux, vous allez trĂšs vitre vous rendre compte que vous avez trouvĂ© votre Ikigai.

COMMENT SAVEZ VOUS QUE VOUS AVEZ TROUVÉ VOTRE IKIGAI?
Parce que vous adorez l’activitĂ© que vous avez choisie ! C’est votre passion, voire votre obsession. Vous ne rechignez pas Ă  vous lever le matin pour l’exercer. Vous ne comptez pas vos heures. Vous n’avez pas l’impression de travailler : votre tĂąche ne vous semble pas pĂ©nible du tout. Quand vous exercez votre Ikigai, vous vous trouvez en dehors du monde et vous perdez toute notion du temps. Vous en venez mĂȘme Ă  oublier de manger. Votre vie professionnelle et votre vie privĂ©e sont totalement harmonieuses et indissociables. Votre Ikigai vous donne confiance en vous et vous vous sentez forte, prĂȘte Ă  soulever des montagnes. Votre motivation est renforcĂ©e. Il vous aide Ă  dĂ©velopper vos capacitĂ©s et vos talents.
Votre Ikigai fait entiĂšrement partie de vous. Vous ne pouvez pas vivre sans. Il vous dĂ©finit. Quand quelqu’un parle de vous, il pense Ă  vous ET Ă  votre Ikigai. Vous avez l’impression de ne faire qu’un avec lui. Vous pensez mĂȘme ĂȘtre la seule Ă  pouvoir l’exercer comme vous le faites. Si vous ĂȘtes contrainte de ne pas exercer votre Ikigai pendant plusieurs jours ou, pire, si vous deviez y renoncer pour diverses raisons, vous allez trĂšs vite perdre pied. Vous n’aurez plus goĂ»t Ă  la vie. Vous vous sentirez vidĂ©e et vous allez penser que votre vie ne vaut plus d’ĂȘtre vĂ©cue. GrĂące Ă  votre Ikigai, vous vous sentez vivante ! C’est littĂ©ralement le moteur de votre vie. Vous avez un but dans votre vie, une mission Ă  accomplir ! Vous allez donc tout faire pour le conserver et le protĂ©ger, car il vous apporte tellement.

QUE VA VOUS APPORTEZ VOTRE IKIGAI?
AprĂšs avoir trouvĂ© votre Ikigai, vous allez vivre heureux plus longtemps.Votre Ikigai va vous procurer une vie pleine, entiĂšre, harmonieuse, sans regret, remplie de plaisirs et de moments de bonheur. Il va vous apporter aussi un bien-ĂȘtre, un mieux-ĂȘtre et une joie de vivre constants, sans accrocs. Vous dĂ©velopperez aussi une positive attitude, une zĂ©nitude et un optimisme malgrĂ© les difficultĂ©s de la vie qui se prĂ©senteraient Ă©ventuellement. Vous allez dĂ©velopper votre concentration, votre satisfaction, votre curiositĂ©, votre force, votre courage, votre dĂ©termination, etc.
En restant active tout le long de votre vie, vous allez vivre plus longtemps : l’Ikigai, c’est l’art de vieillir en restant jeune. L’activitĂ© est vitale : des Ă©tudes ont montrĂ© que ceux qui avaient un but dans la vie vivaient plus longtemps et en meilleure santĂ©. Ce n’est pas le but en lui-mĂȘme qui joue, mais le fait que les personnes qui ont ce but ont un mode de vie plus sain. Finis pour elles le stress et le burn-out.

C’est presque la fin😞…j’espĂšre que la lecture a Ă©tĂ© bonne et que vous vous en sortirez Ă©panouie, grandi, changĂ© et accomplie😍.

Voici un schĂ©ma rĂ©capitulatif de l’ikigai👇

En conclusion, voici les rĂšgles de l’Ikigai que vous devrez suivre: rester actif tout le long de la vie et faire de l’exercice; ĂȘtre trĂšs sociable et pratiquer l’entraide ; accepter de sortir de sa zone de confort et ne pas avoir peur du changement (les habitudes deviennent des routines, qui mettent le cerveau en jachĂšre); vouloir apprendre Ă  tout Ăąge; vivre de maniĂšre Zen; se connecter Ă  la nature; vivre le moment prĂ©sent en pleine conscience; faire preuve de gratitude face Ă  la vie. GrĂące Ă  votre Ikigai, vous allez pouvoir dire que vous avez rĂ©ussi votre vie ! Vous attendez quoi pour partir Ă  sa recherche ? Pour aller plus loin…

En petit bonus🎁, Comment libĂ©rerer votre potentiel humain?
*Maitrisez le domaine de votre ikigai
*Lisez au moins 5livres /mois dans le domaine de votre ikigai
*Participez aux conférences/formation dans le domaine de votre ikigai
*Soyez toujours prĂȘt Ă  apprendre de vous-mĂȘme et des autres experts dans le domaine
*Ayez un programme de développement personnel
*Faites-vous remarquez partout et en tout temps
*Trouvez votre propre philosophie du succĂšs
*Ayez des preuves de votre expertise
*Pratiquez tous les jours.
Trouver votre ikigai contribue Ă  votre longĂ©vitĂ©. Et bien merci de m’avoir lu, j’espĂšre que vous aviez aimĂ©, vos commentaires et apprĂ©ciations seront les bienvenus.

Vous pourriez Ă©galement m’Ă©crire sur mon e-mail: sabriimondu@gmail.com pour plus d’Ă©clairssissement.
Merci et à la prochaine pour mon prochain article!💃
Bisous Bisous💋

Publicités

17 réflexions sur “Mon ikigai,ton ikigai,qu’est ce que c’est?💁

  1. Hello Sabrina,

    J’ai vraiment apprĂ©ciĂ© ton article sur l’ikigai…. qui propose des pistes pour avoir une vie Ă©panouissante…
    Tellement chouette que je l’ai imprimĂ©… et mis en Ă©vidence….

    MERCI et passe une agrĂ©able journĂ©e…

    Mister Philou

    Aimé par 2 personnes

  2. Bonsoir, j’ai lu tes articles, et ils m’ont beaucoup plu. Ça fait plaisir de trouver des personnes qui ont le mĂȘme mode de pensĂ©e que moi. Je te souhaite beaucoup de bonheur et continues de publier des articles aussi intĂ©ressants. Bonne fin de soirĂ©e et n’arrĂȘtes jamais de rĂȘver comme tu le fais ✹

    Aimé par 2 personnes

      1. Pourrais-je avoir ton contact (adresse mail ou autre) pour que je puisse t’Ă©crire? J’aimerais Ă©changer avec toi de tous les concepts dont tu parles dans tes articles; j’ai le sentiment que je vais beaucoup apprendre de toi. Si possible bien sĂ»r.

        Aimé par 1 personne

  3. Je confirme que c’est exactement ce qui fait que la vie vaut d’ĂȘtre vĂ©cue et j’ai trouvĂ© mon ikigai sans savoir que ça pouvait s’appeler ainsi 😁
    Cependant la morivation est primordiale et les personnes fragilisĂ©es (quelle qu’en soit la source, la cause) ne peuvent pas forcĂ©ment se mettre en Ă©tat de recherche de leur ikigai….et ainsi se sentir plus fortes et heureuses….c’est le chat qui se mord la queue 😉
    Il est malgrĂ© tout important de faire connaĂźtre toutes ces pistes de mieux-ĂȘtre alors un grand merci et bravo pour ce billet, Sabrina
    😘

    J'aime

RĂ©pondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Google+. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l'aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s