Le prix des choix

Il n’est pas toujours aisé pour nous de faire des choix. Parfois pour eviter de souffrir on préfère la facilité même si on sait que ce choix que nous redoutons le plus à la fin nous fera le plus grand des biens.

Il y a des choix qui engendrent une certaine souffrance, mais dont les avantages surpassent de loin toutes les afflictions….

Parfois les bons choix ont aussi pour conséquence une certaine souffrance: L’incompréhension des proches, le rejet de certains, la haine du diable, la discipline qu’on s’impose et qui fait souffrir notre égo qui est toujours avide d’attention, tout ceci du point de vue humain.

Il y a de bons choix qui, avant de produire la joie qui en résulte, nous feront souffrir un peu de temps…

Mais faut-il refuser de faire les bons choix par crainte de souffrir? Faut-il demeurer dans l’obscurité parce qu’en entrant dans la lumière on deviendrait la cible des attaques venant de l’obscurité? Faut-il se contenter de la survie dans l’obscurité quand la vraie VIE est disponible à la lumière?

Certaines souffrances en valent bien la peine.

Donnez moi vos avis en commentaire, merci

Bisou Bisou

Publicités

2 réflexions sur “Le prix des choix

  1. Notre vie présente est le résultat de nos choix. Chacun de nous tôt ou tard se nourrira des fruits mures ou vertes de ses décisions.La bonne nouvelle est que personne n’est libre de ne pas choisir dans l’absolu ; car décider de ne pas faire de choix est déjà en soit même un choix. Et si l’on n’ose pas choisir, quelqu’un d’autre choisira ce qu’on doit être à notre place. D’où la véritable question est celui de savoir comment faire ou opérer le( des) bon(s) choix? On ne juge pas la qualité d’un choix sur l’instant présent, mais sur la durée, car la fin d’une chose vaut toujours mieux que son commencement. La notion de choix renferme en elle-me un couple de forces indissociables ( payer le prix de l’effort pour être ce qu’on doit être / éprouver la douleur face aux incompréhensions ,aux rejets de notre entourage ) ou tout simplement peut se traduire par cet équation du choix de la vie: Prix de l’effort légitime + douleur immérité de l’entourage= découverte de soi et Enfantement de sa destinée.

    Il faut résister en refusant d’accepter les compromis ! accepter de perdre ses amis pour un choix que nous estimons juste et quand ils se rendront compte qu’ils avaient tord nous devons choisir d’accepter de les pardonner. Ce n’est que comme cela la Lumière de la Vérité dissipera les ténèbres de leurs vies.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s