À la découverte d’Aaron Philip

« Ne laissez pas le comportement des autres détruire votre paix intérieure. »

Coucou à tous ! vous allez bien j’espère… Moi je vais super bien. C’est avec beaucoup d’émotions que j’écris les lignes de cet article.

Il y a de cela quelques jours, j’ai fait la découverte d’une personne vraiment fascinante : Aaron philip. Je n’ai pas pu retenir mes larmes quand j’ai fait sa connaissance.

Elle fait partie de mes plus grandes inspirations et motivations du moment.

Découvrons-là ensemble😍.

Qui est Aaron Philip ?

Aaron Philip est une jeune mannequin américaine noire trans’ et handicapée. Elle est née le quinze(15) Mars deux mille un (2001) à Antigua.

Histoire d’un parcours pas comme les autres.

Son enfance fût les plus tragiques car très tôt après sa naissance, on lui a diagnostiqué une infirmité motrice cérébrale .

Quadriplégique, elle ne peut se déplacer qu’en fauteuil roulant électrique. À trois (3) ans, pour accéder à de meilleurs soins, elle quitte l’archipel caribéen d’Antigua-et-Barbuda où elle est née et déménage à New York avec sa mère.

Victime de la crise financière, elle doit vivre pendant deux (2) ans dans un foyer pour sans-abri à Manhattan avant d’emménager dans l’appartement familial actuel du Bronx.

Ceux qui ont lu cet article ont aussi lu « L’incroyable histoire de Mondukpè » : https://shesabrii.wordpress.com/2019/05/31/soyez-comme-mondukpe/

Elle a su se battre pour ses rêves et ses convictions

Lycéenne, sans lâcher son rêve de devenir une mannequin reconnue, à dix sept (17) ans, Aaron Philip est passée d’un foyer de sans-abri aux pages de “Paper Magazine” et aux campagnes H&M ou Asos.

Transgenre, militante pour une meilleure représentation du handicap, son ascension débute fin 2017, grâce aux réseaux sociaux. Et ce n’est pas tout ! Elle a signé un contrat dans l’une des plus célèbres agences de mannequinat au monde : Elite.

Elle apparaît également dans le nouveau clip de Miley Cyrus : «MOTHER’S DAUGHTER» . Décidément elle ne recule devant rien celle-là.

Pour en savoir plus sur elle, je vous conseille de visiter le lien ci-dessous : https://mobile.lesinrocks.com/2018/06/05/style/style/aaron-philip-la-mannequin-noire-transgenre-et-en-fauteuil-roulant-qui-veut-bouleverser-lindustrie-du-mannequinat/

Alors pourquoi je vous parle d’elle? Pourquoi m’inspire t-elle autant? Pourquoi est-elle une source de motivation pour moi ? Pourquoi, en elle je trouve la force et le courage de me battre encore plus pour mes rêves ?

Son histoire m’a profondément touché, c’est quand même incroyable qu’elle ai pu réussir tout ça.

Son secret?

Elle savait au fond d’elle qui elle était, et ce qu’elle voulait être. Elle ne s’est pas du tout fixé de limite. Elle n’a pas laisser sa situation physique lui mettre les bâtons dans les roues. Même si ça n’a pas été facile, elle n’a jamais perdu de vue ses objectifs.

Elle est la preuve vivante que tous autant que nous sommes, sommes capables de réaliser et d’accomplir de grandes choses !

Elle m’inspire, me donne la force et le courage , elle me donne encore plus envie de poursuivre mes rêves et de ne jamais y renoncer.

Moi je l’a félicite énormément et j’espère un jour avoir l’occasion de le lui dire en face. Une vraie femme, une vraie battante. Elle est la preuve vivante que nous sommes nos propres limites.

La morale à retenir de son histoire ?

Dieu nous a tout donné et ce serait un crime pour chacun de nous, autant que nous sommes de ne pas croire en nous et de ne pas nous battre pour nos rêves les plus profonds.

Arrêtez de vous trouver des excuses à la noix ! Arrêtez de vous fixer des limites ! Donnez-vous les moyens de réaliser vos rêves ! Osez ! Risquez ! Tentez ! Vous n’avez rien à perdre mais plutôt tout à y gagner.

Hello, vous êtes toujours là? Oh génial, ça fait plaisir de voir que vous êtes restés juxqu’au bout !

L’article vous a plu ? Vous avez aimé découvrir Aaron Philip ? Et vous ? Dites moi, qui vous inspire le plus en ce moment ? Qui vous donne envie de vous battre pour vos rêves les plus fous ?

J’attends vos différentes réponses en commentaires.

Suivez moi sur Twitter :
Jetez un coup d’œil à Mondukpè Ogbonikan (@Sabrii_Mondu) : https://twitter.com/Sabrii_Mondu?s=08

Abonnez-vous à mon compte Instagram! Nom d’utilisateur : mondukpe_ogbonikan https://www.instagram.com/mondukpe_ogbonikan?r=nametag

Bisous bisous

Publicités

Le Bénin 🇧🇯 en quart de finale de la coupe d’Afrique : une belle leçon de vie se cache derrière cette magnifique victoire🔥

 » La persévérance accompagnée de la patience, de la volonté et de l’action fait des merveilles  »

Hello ma dedy team ! Vous allez bien ? Moi je suis toute excitée, contente, heureuse bref trop de bonnes émotions en moi.

Vous voulez savoir pourquoi????

Mon pays est en quart de final de la coupe d’Afrique des nations ! C’est peut-être pas grand chose pour vous mais pour moi et mon pays, c’est vraiment énorme.

Trop contente !

Alors rassurez-vous, le foot c’est pas du tout mon délit, mais j’ai décidé de faire cet article suite à plusieurs demandes de mes connaissances et de mes internautes.

Pourquoi ai-je quand même accepter d’écrire sur un sujet qui ne me passionne pas?

Tout simplement parcequ’il dégage une belle leçon de vie et c’est ce que je veux partager avec vous.

Ne jamais abandonner…

Alors par où commencer?

Le Bénin n’est pas une référence en terme de football. Il essaie de se faire un nom mais ce n’est pas encore très évident.

Nous avons participé cette année à la CAN pour la quatrième fois . Nous avons été éliminé aux trois premières participations en poole.

Mais cette fois-ci, on a mis la barre très haute en rencontrant trois (3) champions d’Afrique : le Cameroun 🇨🇲, le Ghana 🇬🇭 et le Maroc 🇲🇦) sans pour autant s’être fait éliminer.

À croire que nos trois précédents échecs nous ont forgé. On a quand même battu le Maroc 🇲🇦, une réussite à laquelle on ne s’attendait pas du tout. Et aujourd’hui, nous Voilà en quart de final💃.

Ceux qui ont lu cet article ont aussi lu :  » Le credo des personnes rares «  https://shesabrii.wordpress.com/2019/01/09/le-credo-des-personnes-rares😍😍/

La belle leçon de vie à retenir de cette magnifique victoire

Franchement, nous ne nous y attendions pas, bon moi personnellement je m’attendais pas à ce que le Bénin gagne contre le Maroc.

Mais nous avons été agréablement surpris. C’est juste incroyable. Il nous a fallu trois échecs avant de franchir le pas.

Les échecs nous rendent plus forts. Ne vous sous-estimez jamais peu importe la situation dans laquelle vous vous trouvez.

N’ayez pas peur d’échouer mille(1000) fois, car chaque échec est un pas vers la réussite.

Sachez identifier devant chaque échec :

  • les failles,
  • les faiblesses,
  • pourquoi ça n’a pas marcher cette fois
  • comment faire pour que ça marche la prochaine fois ! .

Quand vous vous armez de courage, de force, de volonté, de patience, quand vous vous acharnez encore et encore, quand vous travaillez très dur, quand vous avez la foi, quand vous croyez en vous, je vous jure vous allez réussir et surprendre tout un monde !

Oh mince, Allagbe ! Vous vous dites, c’est qui lui encore ? Et bah c’est notre gardien de but.

Je ne pourrai pas clore cet article sans vous parler de lui, Dieu m’en voudrait.

Je lui fais un grand  » holla  » pour commencer. Il mérite une médaille d’Or. Non mais il a trop assuré😭, j’en ai presque les larmes aux yeux. Allagbe a fait part d’un talent et d’une précision incroyable lors de ce match. So proud of you💖.

Je suis vraiment fière de mon pays, fière de nos joueurs parcequ’ ils ont sû nous redonner courage, ils nous ont prouvé qu’on était capable de bien plus que ce qu’on peut imaginer.

Et que tant qu’on vit, il y a de l’espoir💫

Suivez moi sur Twitter :
Jetez un coup d’œil à Mondukpè Ogbonikan (@Sabrii_Mondu) : https://twitter.com/Sabrii_Mondu?s=08

Abonnez-vous à mon compte Instagram! Nom d’utilisateur : mondukpe_ogbonikan https://www.instagram.com/mondukpe_ogbonikan?r=nametag

Vous avez aimé cet article ? Géniale. Alors, laissez-moi un petit mot en commentaire.

Bisou bisou !

Comprendre et vaincre l’insomnie

« Il est important de rendre quelqu’un heureux, et il est important de commencer par soi-même. »

Hello mes Winners, vous allez bien j’espère…Alors dans notre article aujourd’hui, nous abordons un sujet qui affecte beaucoup de personnes au quotidien : il s’agit de l’insomnie.

Ça n’a jamais été une partie de plaisir pour personne de se retrouver avec du rouge à une fête alors que tout le monde est en blanc. On se sent gêner et pas du tout à l’aise.

C’est ce même sentiment qui nous envahit lorsqu’au moment où tout le monde est censé dormir, vous, vous êtes en éveil.

Après beaucoup de lectures et de recherches, nous nous sommes rendus compte que certaines de nos habitudes quotidiennes y jouent un rôle crucial. En d’autres termes, nous adoptons des comportements qui sans le savoir augmentent notre incapacité à trouver le sommeil.

Découvrons alors ensemble les raisons pour lesquelles l’insomnie est fréquente chez la pluspart des individus.

C’est parti ! 💃

Le sommeil est très important pour la santé. En être privé de façon continue entraine de sérieux problèmes de concentration et de mémoire.

De plus, l’insomnie occasionne de la somnolence le jour suivant, de la lenteur, un manque d’entrain et une diminution des défenses immunitaires entrainant par conséquent le risque d’être sujet à la maladie.

Les obstacles pour parvenir à un bon sommeil.

Le saviez-vous ?

Toutes les personnes ne bénéficient pas d’une disposition naturelle à un bon sommeil. Cependant, nous pouvons tous éviter d’ingérer des produits qui le rendent difficile :

La caféine : le café, le thé, les boissons gazeuses à base de cola, les analgésiques et les produits amincissants contiennent une quantité de caféine suffisante pour altérer le sommeil. La caféine est un puissant stimulant et vous feriez bien de l’éviter autant que possible.

La nicotine : « Comparés aux non fumeurs » , les fumeurs tardent plus à trouver le sommeil et se réveillent plus fréquemment.

Les boissons alcolisées : il y a des personnes qui boivent un petit verre avant de se coucher, car l’alcool les endort. Toutefois, bien que cela aide à dormir, la présence d’alcool dans le sang altère le cycle du sommeil et provoque un réveil intermittent ou beaucoup trop tôt.

Les drogues : les narcotiques et les amphétamines sont identifiées parmis les drogues qui empêchent la personne de trouver le sommeil. Et lorsqu’elle parvient à s’endormir, les substances contenues dans ces produits font irruption dans le cycle du sommeil et provoque un réveil non souhaité.

Les médicaments : il existe une longue liste de médicaments qui produisent l’insomnie, principalement les antidépresseurs et les stéréoïdes.

La nourriture lourde : une nourriture légère peut faciliter le sommeil, spécialement si elle contient des hydrates de carbone complexes(pain, pâtes, riz), car leur contenu en sérotonine aide à dormir.

Mais la nourriture copieuse, prise près de l’heure du couché, centralise tout l’éffort organique vers la digestion et interrompt le sommeil par des douleurs gastriques. De plus si vous buvez trop d’eau avant d’aller dormir, l’organisme vous réveillera pour aller uriner.

Il existe d’autres inconvenients de type circonstanciel qui favorisent aussi l’insmonie :

Les éléments stressants : votre sommeil souffrira lorsque vous passerez par des périodes de travail excessif, ou lorsque vous perdrez un être cher.

Il en sera de même lorsque vous devrez passer par un moment de transition significative (comme votre mariage, le début d’un nouvel emploi ou un déménagement) . Si le facteur stressant est passager, attendez qu’il disparaisse, mais s’il se stabilise, faites quelque chose pour le chasser.

L’environnement physique : l’endroit où vous dormez ou l’heure du couché peut être défavorable au point de rendre le sommeil difficile : un endroit bruyant, trop chaud, trop froid, ou trop lumineux, sur une surface excessivement molle, ou dure. Dans tous ces cas, il vous faudra faire quelquechose pour améliorer votre lieu de repos.

L’atmosphère interpersonnelle : dormir avec quelqu’un qui bouge beaucoup ou qui ronfle, ou avoir des enfants qui se réveillent pour demander de l’aide, peut devenir désespérant. Tentez de convaincre votre conjoint de se soigner des ronflements ou envisagez de dormir dans un lit ou une chambre à part. Habituez vos enfants à être indépendants.

Quelques conseils pour vaincre l’insomnie.

Si vous êtes sensible à l’insomnie, mettez votre vie en ordre. Habituez-vous à vous coucher (de préférence le plus tôt possible) et à vous lever à une heure fixe. Suivez un rituel régulier avant d’aller au lit.

Evitez l’excès de voyages car ils dérèglent l’habitude. Soyez vigilants même le week-end : ne retardez pas trop l’heure de vous coucher ou de vous lever, car il vous en coûtera un à deux jours pour reprendre votre horraire normal.

Planifiez une activité physique énergétique et régulière, car elle vous apportera du bien-être et un sommeil profond et régulier.

Diner peu et tôt pour profiter d’un repas approprié. Il existe des aliments de consommation courante ayant des propriétés soporifiques et dormitives :

La laitue :

La laitue produit un effet relaxant et apaisant. Une salade de laitue avant d’aller au lit peut être le moyen pour trouver le sommeil.

Le miel :

Le miel possède des composants sédatifs qui aideront à trouver le sommeil. Vous pouvez l’utiliser comme sucre dans une infusion de tisanes(tilleul).

L’avoine :

L’avoine contient de l’aveline, une substance ayant un léger effet sédatif. Elle peut se préparer sous forme de bouillie, de céréale pour le petit-déjeuner, de galettes, ou se mélanger à la farce de hamburgers végétariens.

Que pouvons nous donc retenir de cet article ?

Si nous souffrons très souvent de l’insomnie, c’est en grande partie à cause de nos comportements.

Il use donc de faire une introspection sur nos habitudes. En d’autres mots, nous devons être beaucoup plus attentif à ce que nous faisons, ce que nous mangeons, à ce qu’on ne fait pas, à ce qu’on ne doit pas faire.

Suivez moi sur Twitter :
Jetez un coup d’œil à Mondukpè Ogbonikan (@Sabrii_Mondu) : https://twitter.com/Sabrii_Mondu?s=08

Abonnez-vous à mon compte Instagram! Nom d’utilisateur : mondukpe_ogbonikan https://www.instagram.com/mondukpe_ogbonikan?r=nametag

N’oubliez pas de faire un tour sur mon dernier article : https://shesabrii.wordpress.com/2019/06/08/comment-promouvoir-un-etat-de-bien-etre-mental/

Bisou bisou !

L’incroyable histoire de Mondukpè

Mondukpè a vécu les vingt deux premières années de sa vie en pensant que le bonheur était une question de chance. Certains connaisssent le bonheur, d’autres non.

Mais récemment elle a découvert que tout au long de sa vie, chacun est confronté à un certain nombre de choix, et que le bonheur dépend en grande partie de nos décisions personnelles.

Elle a beaucoup appri grâce à ses expériences personnelles, à ses lectures et aux personnes qui l’entourent. Par exemple, elle sait maintenant qu’elle est l’artisane de sa bonne (ou mauvaise) humeur.

Lorsqu’il lui vient à l’esprit des sentiments d’infériorité, lui disant que tout le monde est meilleur qu’elle, elle les rejette et penses à toutes les bonnes choses qu’elle possède.

Mondukpè a aussi appri à être positive avec ses amis, en ne leur transmettant ni tristesse, ni tracas, mais plutôt joie et bonne humeur. Lorsqu’elle parle avec les autres, elle ne se focalise plus sur le côté sombre de la vie, mais plutôt sur l’aspect positif des choses.

Elle s’émerveille encore de voir comment elle se sent bien quand elle s’oublie. Lorsqu’elle se sent triste et abattue, elle rend visite à une voisine âgée et lui demande : << Anne, as-tu besoin que je fasse une course pour toi ou un peu de ménage? >> Elle se met alors au service d’autrui, et lorsque sa mission est terminée, elle se sent très bien.

Mondukpè a désormais une certitude: le bonheur, chacun le construit pour lui-même, et maintenant elle le fait chaque jour.
😍Soyez comme Mondukpè😍

N’oubliez pas de faire un tour sur mon dernier article à l’occasion des fêtes des mères : https://shesabrii.wordpress.com/2019/05/26/lasile-le-plus-sur-est-le-coeur-de-ma-mere/

Suivez moi sur Twitter :
Jetez un coup d’œil à Mondukpè Ogbonikan (@Sabrii_Mondu) : https://twitter.com/Sabrii_Mondu?s=08

Abonnez-vous à mon compte Instagram! Nom d’utilisateur : mondukpe_ogbonikan https://www.instagram.com/mondukpe_ogbonikan?r=nametag

Bisou bisou

J’ai donné ma toute première formation !

Coucou mes Winners…vous allez bien j’espère. Alors j’ai donné ma toute première formation il y a juste quelques jours.

Et franchement ce fût une expérience unique pour moi que je voudrais partager avec vous.

N’hésitez également pas à partager avec moi vos toutes premières expériences en commentaire.

C’était le dimanche soir, j’étais dans mon lit devant un film « COCO »( c’est un dessin animé 3D que j’adore regarder car j’aime beaucoup l’énergie qu’il dégage, je vous conseille d’aller le suivre quand vous aurez un petit bout de temps ) quand à vingt trois heures, j’ai reçu un message de mon Manager.

Le message disait que j’allais donner une formation sur le Marketing Classic et Digital et la Gestion des Réseaux Sociaux le mardi sept Mai à treize heure. J’ai sauté de mon lit ! je me suis mise à chanter , à danser et tout. Franchement j’étais aux Anges.

Je suis allée voir ma mère pour lui annoncer la nouvelle et c’est là mes doutes ont commencé😱…Elle m’a fait << C‘est bien mais est-ce que tu pourras assurer? Je pense que c’est encore trop tôt. >> Je suis tout de suite redescendue de mes nuages, je me suis mise à douter. Mais cela ne m’a quand même pas empêcher de couper le film que je regardais et de commencer par préparer la communication. Tellement j’étais excitée à l’idée.😁

Mes émotions…

La pression, le stress, j’en pouvais plus. J’ai même à un moment donné demandé à mes contacts sur les réseaux sociaux des astuces pour gérer le stress. Parceque quand une personne vous confie quelquechose d’aussi énorme, c’est qu’elle croit en vous et sait que vous pouvez le faire.

Du coup, de peur de déçevoir cette personne, je stressais encore plus. Et je n’avais qu’une journée pour me préparer et surtout pour ASSURER !

C’est quelquechose que je n’avais jamais fait de toute ma vie et que je n’aurais jamais pensé faire un jour parceque j’étais une fille super crispée, timide , réservée et je ne réagissais jamais en classe. J’avais toujours peur, ma voix tremblait à chaque fois que je prenais la parole par obligation.

Donc imaginez, je n’ai été prévenue qu’à la dernière minute. Mais en même temps je me suis automatiquement dit que c’était une opportunité en or et au fond de moi je savais que je pouvais assurer et c’est ce que j’ai fait.

Oh trop contente !

Ce n’est pas facile de se tenir devant un public, devant des personnes qu’on ne connais pas, qu’on a jamais vu et de leur parler.

J’ai stressé jusqu’au jour de la formation. Même là-bas j’étais toujours stressée, j’avais super peur. La seule chose que je voulais, c’était d’en finir.

Mais à partir du moment où j’ai pri la parole, j’avoue, au début j’étais un peu stressée mais après je me suis sentie à l’aise, j’ai fait ce que j’avais à faire. C’était mon moment à moi, mon moment de briller et de rendre fière celui qui m’a sollicité. Je suis rentrée chez moi le sourire aux lèvres le jour là.

Qu’est ce que j’ai apprécié lors de cette formation que j’ai donné pour ma toute première fois?

Les gens m’écoutaient, ils étaient attentifs à ce que je disais, prenaient des notes, c’était quand même incroyable de voir que j’avais quelquechose à donner, des connaissances à partager.

Mais entre nous, dites moi, qui ne serait pas contente d’avoir une jolie fille comme moi pour donner des formations?

😁Non mais je déconne, désolée si je fais un peu ma Star, C’est l’émotion .

À la fin de la formation, l’un de mes collègues me dit: « deviens formatrice, vas voir le directeur du cabinet et dis-lui ».

Je me suis encore dit : s’il me dit ça, c’est que j’ai assuré.

Alors pourquoi je vous raconte tout ça?

Personne n’est né avec quoi que soit. Vous pouvez tout faire si vous ne vous fixez pas de limite. Votre propre limite c’est vous même. Si on m’avait dit il y a de cela deux ans que j’allais me mettre devant un public et m’exprimer j’aurais dit NON. Même mes camarades avec qui j’ai été à l’école et à l’université, n’en reviendraient pas.

Vous êtes capables de choses incroyables. Vous pouvez réaliser vos rêves les plus fous si vous le voulez vraiment. Dieu nous a doté de tout déjà. Le regard des autres, les critiques je n’y fais plus attention , je ne garde que celles qui me permettent de devenir encore plus meilleur que ce que je ne suis déjà.

Ne laissez personne décidé à votre place. Faites ce que vous aimez, car vous seuls savez où vous voulez aller. Croyez en vous et vous déplacerez des montagnes. J’en suis la preuve vivante et cela ne vient que de commencer.

Hello, vous êtes toujours là? J’ose croire que mon expérience vous aidera et vous fera prendre conscience de vos potentialités, car si moi j’ai pu le faire c’est que vous le pouvez aussi.

N’oubliez pas d’aller faire un tour sur mon dernier article :
https://shesabrii.wordpress.com/2019/05/01/la-relaxation-du-corps/

Bisous bisous

Je n’aime pas mon travail, que faire?

Coucou, vous allez bien j’espère??? Moi ça va super. Avant de commencer, dites-moi en commentaires si vous êtes épanouis dans vos boulots respectifs.

Dans mon article-ci, je voudrais aborder le côté passionnel du travail parceque je me suis rendue compte que beaucoup travaillent juste pour l’argent, pour pourvoir subvenir à leurs besoins au quotidien.

Mais vous savez il y a de cela quelques semaines, j’étais dans la même situation et puis un jour, j’ai decidé de me consacrer totalement et uniquement à ce que j’aime faire et à ce qui pourra me permettre de donner du sens à ma vie. Plus qu’une révélation, j’en suis très heureuse et épanouie aujourd’hui. C’est jsute incroyable.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je voudrais vous faire part de mon parcours professionnel.

Alors j’ai eu un Bac A2 et une licence en développement communautaire. Comment ai-je opéré le choix d’une telle filière ? Laissez d’abord vous dire que c’est pas moi même qui ai choisi. Et oui!! À la base je voulais faire la diplomatie mais vous savez, de nos jours, les parents priorisent plus le côté argent, du coup, insistent pour que tu fasses une filière qui une fois terminée te permettra de trouver du travail pour bien gagner ta vie.

C’est de cette manière que j’ai laissé la diplomatie pour faire le développement communautaire qui a été choisi par ma mami. Aujourd’hui avec le recul je suis vraiment contente de ce choix parceque c’est un domaine où on apporte de l’aide aux communautés les plus défavorisées et démunies. Toute ma vie, moi je voudrais aider les gens. Donc mine de rien, j’ai eu de la chance parcequ’après tout on a choisi à ma place.

L’autre chose que j’adore faire et pour lequel j’ai également été aussi découragée depuis toute petite, c’est écrire. Écrire c’est ma vie, j’adore ça. Quand j’écris, plus rien n’existe autour de moi.

Depuis toute petite, je disais aux parents que je voulais être écrivain, mais j’ai été découragée plus vite que je l’ai dit. Donc jusqu’à ce que j’ai ma licence, je n’écrivais plus du tout, mais j’étais malheureuse, très malheureuse.

C’est très horrible de ne pas pouvoir faire ce que l’on aime le plus au monde. Alors un jour, j’ai decidé de mettre fin à tout ça et puis bam! J’ai mon propre blog aujourd’hui. Genial n’est-ce pas?

Enfin, je fais actuellement mon master en entreprenariat dans le domaine de l’écologie. Et oui j’ai un réel passion pour la nature également.

Donc si vous m’avez bien suivi, tout ce que je fais aujourdhui, sur le plan professionnel et personnel, sont toutes des choses que j’aime et pour lesquelles j’éprouve de l’amour , de la passion et du plaisir. J’ai déjà essayé de faire des choses que j’aime pas forcément, et sans vous mentir, ça m’ennuie, je me lasse très vite et je finis toujours par abandonner.

Je n’aime pas mon travail, que faire?

C’est une situation pas très commode que je ne souhaite à personne de vivre. Mais malheureusement c’est très courrant aujourd’hui dans notre société. Du coup à un moment donné, certains n’en peuvent plus du tout, parcequ’ils sont pas épanouies, pas heureux/se.

À cause de l’argent, ils se lancent juste dans des domaines d’activités qui n’ont rien à avoir avec leur talent ou leur raison d’être. Ils banalisent totalement le sens de leur vie et leur mission sur terre.

Tu n’aimes pas ton travail, que faire ? Bon bah, je me demande s’il n’est pas encore trop tard ? Mais non je ne pense pas, il est encore tant pour toi, de faire un petit détour, de revenir en arrière, de changer de métier, de travail, d’être heureux/se et épanouis dans ce que tu fais et enfin trouver un sens à ta vie.

Cette partie m’amène à vous donner deux exemples qui m’ont marqué quand je lisais ce magnifique livre : « Donner du sens à sa vie : Un défi pour chacun de Rosette Poletti et Barbara Dobbs ».

Première exemple : Anne

Après une formation de secrétariat , Anne trouve un emploi qui l’a satisfait, puis elle fait la connaissance d’un jeune homme avec qui elle se marie et a deux enfants. Enchantée par son rôle d’épouse et de mère, elle travaille à temps partiel et vit heureuse durant plusieurs années. Le sens de sa vie ? Pour elle c’était clair. Il s’agissait d’élever des enfants afin qu’ils deviennent des adultes responsables.

Cependant vers la quarantaine, une insatisfaction grandissante se manifeste chez Anne. Ses enfants ont grandi, ils ont moins besoins d’elle, son marie passe beaucoup de temps au travail où il a accepté de grande responsabilités. Anne ne voit plus le sens de sa vie qui lui semblait si clair quinze ans auparavant. C’est à la lecture d’un livre sur le bouddhisme tibétain qu’elle trouve quelques réponses.

Elle entreprend une retraite qui lui fait vivre une expérience spirituelle intense. A partir de ce moment, elle donne un autre sens à sa vie. Elle devient une ardente pratiquante du bouddhisme et tente, au quotidien, de donner du sens à sa vie en pratiquant la compassion plutôt que simplement à travers l’éducation de ses enfants.

Elle finira par comprendre une phrase de Viktor Frankl qu’elle avait lu dans sa jeunesse : << Ce n’est pas le fait d’avoir des enfants qui donne sens à la vie, c’est le fait de vivre ici et maintenant ce pourquoi on est fait, ce à quoi on est appelé. Mettre au monde des enfants comme but de la vie, c’est repousser le problème du sens d’une génération à l’autre. C’est tout. >>

Deuxième exemple : Stéphane

Stéphane, qui avait décidé à l’âge de trente huit ans, quitter l’enseignement pour reprendre un domaine agricole en France, parlait aussi des années durant lesquelles, il avait dû, lui et sa famille, << manger de la vache enragée >>.

Cependant, son choix était fait pour des raisons phylosophiques et éthiques, il désirait cultiver la terre et vivre simplement plus près de la nature. Il n’était pas d’accord pour offrir à ses enfants << la violence urbaine et les jeux vidéo pour tout horizon >> et pour être en harmonie avec leurs options, son épouse et lui même avaient fait << le grand saut >>.

Des histoires comme ça, j’en ai pleins. Quand vous vous trompez de travail, quand vous n’arrivez plus à un moment donné, à trouver du sens à votre vie, posez-vous et demandez-vous ce qui vous rendrait le plus heureux/se.

Donc à toi qui n’est pas épanouie au travail, c’est pas encore trop tard. La décision te revient cwr rien ne vaut cette sensation que l’on ressent quand on trouve le sens de sa vie, sa raison de vivre, sa mission sur terre.

Regardez Brus Jenner par exemple, pendant longtemps il a été malheureux, parcequ’il ne se sentait pas lui même et ne trouvait aucun sens à sa vie. Mais aujourd’hui, il est très heureux et grâce à son expérience, il aide les autres autour de lui. Voilà ce que s’est que d’être heureux, épanouis et utile.

Vous pouvez faire un tour sur les liens ci-dessous, vous y trouverez des astuces éfficaces vous indiquant comment faire pour vous épanouir au travail : https://www.psychologies.com/Travail/S-epanouir-au-travail/Aimer-son-travail

https://www.psychologies.com/Travail/S-epanouir-au-travail/Aimer-son-travail/Articles-et-Dossiers/Ils-aiment-leur-travail

Pourquoi certains sont malheureux/ses à leur travail?

La plus part des personnes sont malheureux/se à leur travail, parcequ’ils n’aiment pas ce qu’ils font, ils éprouvent parfois de la colère quand ils le font, ils s’ennuient même dès fois, ils le font juste pour leur salaire, pour l’argent. Et la conséquence qui résulte de tout ça, c’est qu’ils ne le font pas bien, ce qui peut leur valoir des licenciements et autres. Ils n’éprouvent aucun plaisir, aucune passion pour ce qu’ils font. Ils le font juste par obligation.

Pourquoi devrions-nous aimer notre travail ? Quels avantages pour nous ?

Nous devons aimer le travail que nous faisons parcequ’il contribue à notre épanouissement personnel. On est heureux/se, on se sent utile dans le monde, on trouve enfin sa place, on est comblé/e, on travaille toujours avec le sourire aux lèvres. Travailler devient un plaisir. Et du coup, on le fait bien et on a des résultats de qualités.

Au passage, je vous invite à aller lire mon article sur « Donner du sens à sa vie : Un défi pour chacun de Rosette Poletti et Barbara Dobbs » https://shesabrii.wordpress.com/2019/01/17/donner-du-sens-a-sa-vie-un-defi-pour-chacun-de-rosette-et-barbara-dobbs/ Ça va beaucoup vous aider. Je vous assure.

Que pouvons-nous alors retenir de tout ça? Nous ne devons plus nous préoccuper seulement du fait d’avoir un travail. Nous devons chercher à consacrer notre temps, notre énergie pour des choses qui nous passionnent. Car c’est cela trouver et donner du sens à sa vie.

Si toi, ta passion c’est d’aider les gens comme moi, trouves toi un travail où tu ne ferais que ça. Si ta passion, c’est de créer des tenues, alors travailles dans le domaine de la couture. Au moins les gens vous aimerons pour votre différence et pour l’amour que vous mettez dans ce que vous faites.

N’oubliez pas d’aller faire un tour sur mon article : les cinq dimensions d’une vie reussie et heureuse : https://shesabrii.wordpress.com/2019/04/20/les-cinq-dimensions-dune-vie-reussie-et-heureuse/

Bisou bisou💖

Pourquoi je tombe toujours sur les pires mecs?

Hello la team…j’espère que vous allez bien…Alors, aujourd’hui j’aborde un sujet qui j’en suis sûr a déjà affecté plus d’une parmis vous. Les mecs, les relations amoureuses, n’ont pas toujours été chose facile pour nous les filles.

Et très souvent ça se termine par :  » pourquoi je tombe toujours sur des connards moi? Pourquoi cela n’arrive qu’à moi seule? Pourquoi je ne peux pas me trouver un mec bien pour une fois?  » etc

Pourquoi je tombe toujours sur les pires mecs?


Moi j’ai juste envie de repondre ceci : nous faisons trop de mauvais choix, nous nous attardons trop sur le physique alors qu’il ne compte que pour trente pourcent.

Nous priorisons plus le physique à la personnalité: une erreur que beaucoup de nana commettent, le physique oui mais c’est pas si important à mon avis.

On a des gars biens, qui veulent de nous et qui sont prêt à tout pour nous, mais on préfère se mettre avec quelq’un qui n’en a strictement rien à faire de notre gueule.

Et pourquoi priorisons nous moins le gentil mec selon vous? Peut être parcequ’il a une salle tronche ou qu’il a un style vestimentaire chelou, qu’il ne soit pas à la mode ou encore parcequ’il n’a pas de voiture…et que sais je encore?

Nous passons tout notre temps à nous plaindre alors que nous sommes la cause de nos propres souffrances.

Vous savez les hommes sont prêts à tout pour avoir ce qu’ils veulent, ils sont capables de faire dix ans avec toi, de se marier, rien que pour leur satisfaction personelle et après quand il se lasse, il t’envoie balader.

L’erreur que nous commettons très souvent :


on s’emballe très vite dans les relations, on prends pas le temps de bien se connaître et puis après trois, six mois de relations, tout change, on laisse tomber le filtre, le masque que l’on avait au début pour plaire et vive les disputes! Les incompréhensions! Et j’en passe…

C’est pourquoi il est très important de bien connaître son partenaire avant de se lancer dans une aventure avec lui. C’est vrai que certains cachent bien leur jeux et c’est après six ans de relations qu’ils te montrent leur vrai visage. Ce sont des situations que nous ne pouvons pas toujours éviter mais au moins toi tu as fait les choses bien quitte à t’être trompé une fois de plus.

Quels sont les critères sur lesquels nos choix de conjoints devraient normalement se baser ?

Je vous dirai tout simplement de donner moins d’importance au physique et au matériel et de valoriser plus la personnalité, le coeur de la personne.
Cependant soyez quand même prudente. Un homme démeurre homme.

Le mec que vous choisissez doit être respectueux, il doit avoir un bon fond, il doit être honnête, il doit savoir ce qu’il veut dans la vie et connaitre ses priorités. Prenez le temps de bien étudier votre partenaire…

Faites des projections sur de long termes :

-Est-ce que je peux me marier avec ce genre de personne?

-Est-ce qu’il pourra bien
s’occuper de nos enfants s’il arrivait que je voyage?

-Est-il assez responsable?

-Respectes-il sa mère?

-Me respecte t-il? Voilà autant de questions que vous devez vous posé. Car comme on le dit très souvent, l’habitude est une seconde nature.

Je vous conseille de faire un tour sur le site ci-dessous, le sujet y est abordé d’une autre manière que j’ai beaucoup apprécié :
https://www.femmeactuelle.fr/amour/couple/je-tombe-toujours-sur-des-connards-26605

Donc mes chéries, je pense que si vous suivez minitueusement mes conseils, vous n’allez plus ramer  en amour et vous vivrez une vie pleine et tranquille.

N’oubliez surtout pas d’aller faire un tour sur mon dernier article portant sur  » comment préparer sa mort? « , j’y ai développé pas mal d’astuce qui pourrons vous aider :
https://shesabrii.wordpress.com/2019/04/11/comment-preparer-sa-mort/

Bisou Bisou