Comment avoir une bonne e-réputation ?

« Parfois, nos vies ont besoin d’être chamboulées, changées et réorganisées pour nous replacer à l’endroit où nous sommes censés être. »

Hello tout le monde ! Vous allez bien ? Moi je me porte à merveille. Je vous souhaite donc encore la bienvenue sur notre blog. Un blog qui vous livre tous les tuyaux nécessaires pour un épanouissement complet (personnel, relationnel, professionnel) .

Le saviez-vous?

La vente est au coeur de toute entreprise et sans elle, aucune entreprise ne peut prospérer. Les réseaux sociaux de nos jours, constituent un outil incontournable pour se faire connaitre, pour promouvoir et faire connaitre son entreprise ou son produit de part et d’autre dans le monde.

Il est alors très important d’avoir une bonne image, une bonne réputation sur ces différentes plates-formes numériques.

Et même ça, ça s’apprend.

L’e-reputation ne se contrôle pas. Elle doit être battit, enrichit et doit évoluer de façon permanente en fonction des contenus qui sont crées et partager vis à vis des internautes.

En tant qu’entreprise, entrepreneur, femme ou homme d’affaire, freelance, préserver son e-réputation est indispensable et capitale. Vous devez soigner votre image et mettre en confiance les internautes.

Actions à mener pour avoir et maintenir une bonne e-réputation sur les différentes platformes numériques.

Dans cette partie je vous parlerai spécialement de Facebook et de Whatsapp. Mais attention, tout ce que je dirai à propos de ces deux réseaux sociaux sont également valables pour tous les autres : Lindkin, Twitter, instagram, Hotshi etc. Le but final, c’est d’avoir et de renvoyer une bonne image de soi même et de son entreprise.

Facebook :

– Assainir sa page ou compte facebook, y ajouter des informations claires et vérifier :

la plupart des informations que nous retrouvons sur les comptes facebook sont fausses. Certains disent qu’ils vivent aux États-Unis alors qu’ils vivent en Côte-d’Ivoire tout près.

Il est important d’être honnête jusqu’au bout.

– Mettre sa propre photo en profil et celle de votre entreprise ou de l’entreprise que vous représentez en couverture :

les gens ont besoin de connaitre et de mettre un visage sur la personne avec qui éventiellement ils vont travailler ou signer des contrats.

Il est très primordial de mettre une photo de vous. Vous devez mettre une photo responsable où vous êtes bien habillés. L’habillement en dit long sur vous et sur votre personnalité.

Voici des exemples de photos de profil que vous pouvez mettre :

Femme

Homme

Voici un exemple de photo à ne pas mettre sur votre profil :

– Remplir sa case de biographie d’informations juste et vérifier :

Comme je le disais un peu plus haut, soyez honnête jusque dans les moindres détails ( Où avez-vous réellement étudier, où travaillez-vous…).

– Nourrir les internautes présentes sur la page à travers des photos et vidéos instructives/de motivations pour être plus visibles et non faire acte de présence.

– Mettre des petits textes pour inciter les internautes à vous suivre, à vous lire.

– Informer sur les thématiques précises ou créer une discussion sur un sujet pour apparaître dans les discussions, tout ceci dans une bonne stratégie globale afin de créer un cercle fermé ou un lien d’affinité entre les internautes.

– Chercher à être ami d’un connu ou non et surtout des internautes qui ont une bonne moralité et notoriété.

– Identifiez tout ceux qu’on juge opportun.

– Soutenir obligatoirement une personne ou des MPME OU PME en face de crise dans le but de l’aider à rectifier la mauvaise image qu’on fesait de lui.

– Toujours signer ses posts ou publications.

WhatsApp :

C’est le même scenario que sur facebook. Sur votre profil, mettez une belle photo de vous. Une photo qui pourra attirer des clients potentiels ou de grands noms . Votre photo de profil doit refléter votre personnalité .

Gestions des statuts whatsapp et facebook.

Les statuts permettent tant sur whatsapp que sur facebook de partager des textes, photos, videos et gifts qui disparaissent au bout de 24 heures.

Mais en 24 heures, beaucoup d’opinion peuvent être susciter. Ainsi, de part ces statuts, nous devons :

– Poster des photos, vidéos, ou gifts et y ajouter de bonne et courte légende.

– Se mettre à la position de son auditoire.

– Communiquer sur des produits d’entreprises.

– Ajouter une ou des liens pertinentes.

– Publier aux bons moments :

cette partie est très importante. Vos publications doivent être programmées. Je vous donne dans les lignes à suivre les heures magiques pour partager vos publications :

entre 06h et 07h : déjà à 5h les gens se réveillent et le premier réflexe qu’ils ont, c’est de prendre leur portable et de parcourir rapidement les réseaux sociaux ;

entre 13h et 15h : et bah oui, c’est l’heure de pause, on a le temps de prendre son portable et de visiter un peu ses réseaux sociaux ;

entre 19h et plus : C’est l’heure où la plupart des gens finissent leur journée et rentrent chez eux, donc apte à être sur leur portable juxqu’à X-heure.

– Éviter les propos vulgaires : et oui ! Si vous voulez donnez une bonne image, éviter les phrases déplacées.

– Ne pas faire des publications de sa vie personnelle sauf pour des occasions précises.

– Respecter le nombre de publication sur les cadrants reservés aux statuts ou stories : nous voyons beaucoup d’individus faire 1 à 20 postes et plus encore sur leurs statuts.

Tellement ça devient long que l’on a presque la flemme de regarder. Pour être pris(e) au sérieux, arrangez-vous pour que vos publications ne dépassent pas le nombre six (6). C’est beaucoup plus aéré et facile à visiter.

– Renouveler ses légendes.

– Toujours signer ses posts et ne jamais oublier de mettre les htags.

Nous voici donc à la fin de notre article sur l’e-réputation. Nous espérons vous avoir appri quelque chose de nouveau et d’utile.

Vous l’avez bien compris, avoir une bonne image, une bonne réputation sur le web est très primordial. Très facilement, vous pourrez attraper les plus gros contrats et être très respecté.

Si vous avez des questions, n’hésitez surtout pas ! Je réponds à tout.

Suivez moi sur Twitter :
Jetez un coup d’œil à Mondukpè Ogbonikan (@Sabrii_Mondu) : https://twitter.com/Sabrii_Mondu?s=08

Abonnez-vous à mon compte Instagram! Nom d’utilisateur : mondukpe_ogbonikan https://www.instagram.com/mondukpe_ogbonikan?r=nametag

N’oubliez pas de faire un tour sur mon dernier article : https://shesabrii.wordpress.com/2019/06/15/comprendre-linsomnie/

Bisou bisou !

Publicités

Identité visuelle

« N’attendez pas d’être heureux pour sourire. Souriez plutôt afin d’être heureux. » Mondukpè

Hello mes Winners du monde entier ! Vous allez bien j’espère. Avant d’aller plus loin, dites moi en commentaire si votre semaine débute bien.

Mes chers lecteurs, ces derniers temps furent très éprouvants pour moi. Avec mes recherches de stages sans résultats(dans le cadre de ma formation en master, je dois faire un stage académique de six moi à compter du premier Avril passé) en vain, tous les projets que j’ai en cours, ce fût le chaos total. Vous imaginez? Mais la bonne nouvelle c’est que j’ai finalement trouver un stage. Youpi💃

Une petite leçon pour vous aujourd’hui avant de rentrer dans le vif du sujet : « la vie est faite de haut et de bas. Même dans vos moments les plus difficiles, n’abandonnez pas, ne cessez pas de vous battre, car parfois il faut passer par le pire pour obtenir le meilleur ».

Le mercredi quinze mai deux mille dix neuf, ma collègue Sandra avec qui je travaille très souvent m’invite à un atelier sur l’identité visuelle. Il a été organisé par Sèmè City.

Sèmè City est un programme d’investissement et de développement qui est dédiée à l’innovation et au savoir. Elle rassemble des institutions de formation de haut-niveau, des centres de recherche et de développement ainsi que des incubateurs de solutions innovantes pour répondre aux défis du Bénin et de l’Afrique.

Pour plus de détail, je vous invite à visiter le lien ci-dessous : https://semecity.bj/

Alors les amis, comme je le disais tantôt, jai été invitée à un atelier sur l’identité visuelle. Le plus intéressant dans tout ça, c’est que, c’était un thème nouveau pour moi. J’en avais encore jamais entendu parler.

Mais, une fois l’atelier terminé, je fus très heureuse pour cette nouvelle découverte. Je me suis rendue compte à quel point, « l’identité visuelle » pourrait s’avérer très important et très indispensable pour toute/tout entreprise/entrepreneur visant la réussite.

Qu’est ce que l’identité visuelle?

Pour bien fonctionner, une entreprise doit développer sa propre identité, la faisant reposer sur un design unique et des éléments graphiques bien définis. L’ensemble de ces derniers est appelé « identité visuelle ».

Composée du nom de la marque, du logo, de la typographie, de la couleur, du slogan, l’identité visuelle représente essentiellement l’histoire d’une entreprise et les valeurs qu’elles souhaitent véhiculer.

Décliner sur différents supports (du papier en-tête aux cartes de visite en passant par les brochures), elle doit être reconnaissable facilement et identifiable comme étant celle de l’entreprise.

De quoi est composée une identité visuelle?

Elle est composée du logo, de la charte graphique et des supports de communication.

Le logo (la marque)

C’est la signature graphique des valeurs et de l’esprit d’une entreprise. Il doit être visible, compréhensible et facilement mémorisable. Mais le logo ne fait pas tout. Beaucoup de personne font l’erreur de penser qu’un logo peut suffire à créer une image de marque, or il n’en est rien. Le logo n’est qu’une partie de l’identité visuelle.

La charte graphique

La charte graphique est un document de référence qui regroupe les règles d’utilisation de l’identité visuelle. Elle assure une cohérence entre les différents supports de communication. Elle doit au minimum inclure :

– Les conditions d’utilisation de chaque élément graphique pour chaque support de communication(carte de visite, papier en-tête, signature, e-mail) ;
– Une version simplifiée du logo( en noir et blanc) ;
– Les détails sur la typographie utilisée ;
– Les couleurs, les valeurs CMJN (pour le print) et RVB(pour les écrans) de chaque couleur utilisée.

Pour plus d’éclaircissement, vous pouvez faire un tour sur les liens ci-dessous :

La charte graphique, l’assurance d’être bien vu

Les supports de communication

Les règles d’application de la charte graphique prévoient de décliner la marque sur différents types de supports de communication : supports, papiers, supports web, packaging, goodies etc…Vous aurez plus de détails sur le lien ci-dessous :https://www.multimed-solutions.com/blog/supports-communication-demarrer-entreprise/

Pourquoi l’identité visuelle est-elle importante ?

Une bonne identité visuelle apporte de nombreux bénéfices :

Le positionnement : il permet de se différencier de la concurrence.

L’appartenance : elle permet de créer un sentiment d’appartenance de la part des clients qui pourront se reconnaître à travers elle.

La notoriété : elle permet la reconnaissance.

La pérennité : elle assure la continuité de l’organisation dans le temps.

La cohérence : elle garantie la cohésion entre tous les produits et/ou service d’une marque.

L’image de marque : elle permet d’attirer et de retenir l’attention du clientL’économie : une identité bien conçue dès le début permet d’économiser de l’argent et du temps.

Quelles sont les étapes de conception d’une identité visuelle?

Nous avons entre autres :

La phase d’analyse : Identification des besoins de l’entreprise.Avant de se lancer dans la création d’une identité visuelle, il est impératif d’identifier les objectifs stratégiques de l’entreprise : pourquoi en ai-je besoin ? Sur quels supports de communication va-t-elle être déclinée ? A quelles fins ?

La conception : Définition des éléments graphiques.C’est l’étape de la création du logotype de la compagnie suivi de la charte graphique.

L’application : Choix des supports de diffusion.C’est le temps de passer au concret. Il faut maintenant présenter l’image de la marque sur différents supports de communication.

Le suivi : Respect de la charte graphique.Une fois l’activité lancée et l’identité visuelle en place, il faut maintenant l’entretenir !

Que pouvons-nous donc retenir de tout ça ?

L’identité visuelle est le pilier d’une stratégie de communication réussie. Elle est la première représentation de l’entreprise. Il est donc capital d’avoir une image professionnelle et soignée pour mettre en valeur les produits et services mais aussi pour inspirer confiance.

L’identité visuelle est donc un élément indispensable à la réussite de toute entreprise.

Nous voici donc à la fin de mon article . J’espère que vous aviez aimé et que vous en ferez très bon usage.

N’oubliez pas d’aller faire un tour sur mon dernier article : https://shesabrii.wordpress.com/2019/05/15/des-couleurs-pour-mieux-vivre/

Bisou bisou !

Je n’aime pas mon travail, que faire?

Coucou, vous allez bien j’espère??? Moi ça va super. Avant de commencer, dites-moi en commentaires si vous êtes épanouis dans vos boulots respectifs.

Dans mon article-ci, je voudrais aborder le côté passionnel du travail parceque je me suis rendue compte que beaucoup travaillent juste pour l’argent, pour pourvoir subvenir à leurs besoins au quotidien.

Mais vous savez il y a de cela quelques semaines, j’étais dans la même situation et puis un jour, j’ai decidé de me consacrer totalement et uniquement à ce que j’aime faire et à ce qui pourra me permettre de donner du sens à ma vie. Plus qu’une révélation, j’en suis très heureuse et épanouie aujourd’hui. C’est jsute incroyable.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je voudrais vous faire part de mon parcours professionnel.

Alors j’ai eu un Bac A2 et une licence en développement communautaire. Comment ai-je opéré le choix d’une telle filière ? Laissez d’abord vous dire que c’est pas moi même qui ai choisi. Et oui!! À la base je voulais faire la diplomatie mais vous savez, de nos jours, les parents priorisent plus le côté argent, du coup, insistent pour que tu fasses une filière qui une fois terminée te permettra de trouver du travail pour bien gagner ta vie.

C’est de cette manière que j’ai laissé la diplomatie pour faire le développement communautaire qui a été choisi par ma mami. Aujourd’hui avec le recul je suis vraiment contente de ce choix parceque c’est un domaine où on apporte de l’aide aux communautés les plus défavorisées et démunies. Toute ma vie, moi je voudrais aider les gens. Donc mine de rien, j’ai eu de la chance parcequ’après tout on a choisi à ma place.

L’autre chose que j’adore faire et pour lequel j’ai également été aussi découragée depuis toute petite, c’est écrire. Écrire c’est ma vie, j’adore ça. Quand j’écris, plus rien n’existe autour de moi.

Depuis toute petite, je disais aux parents que je voulais être écrivain, mais j’ai été découragée plus vite que je l’ai dit. Donc jusqu’à ce que j’ai ma licence, je n’écrivais plus du tout, mais j’étais malheureuse, très malheureuse.

C’est très horrible de ne pas pouvoir faire ce que l’on aime le plus au monde. Alors un jour, j’ai decidé de mettre fin à tout ça et puis bam! J’ai mon propre blog aujourd’hui. Genial n’est-ce pas?

Enfin, je fais actuellement mon master en entreprenariat dans le domaine de l’écologie. Et oui j’ai un réel passion pour la nature également.

Donc si vous m’avez bien suivi, tout ce que je fais aujourdhui, sur le plan professionnel et personnel, sont toutes des choses que j’aime et pour lesquelles j’éprouve de l’amour , de la passion et du plaisir. J’ai déjà essayé de faire des choses que j’aime pas forcément, et sans vous mentir, ça m’ennuie, je me lasse très vite et je finis toujours par abandonner.

Je n’aime pas mon travail, que faire?

C’est une situation pas très commode que je ne souhaite à personne de vivre. Mais malheureusement c’est très courrant aujourd’hui dans notre société. Du coup à un moment donné, certains n’en peuvent plus du tout, parcequ’ils sont pas épanouies, pas heureux/se.

À cause de l’argent, ils se lancent juste dans des domaines d’activités qui n’ont rien à avoir avec leur talent ou leur raison d’être. Ils banalisent totalement le sens de leur vie et leur mission sur terre.

Tu n’aimes pas ton travail, que faire ? Bon bah, je me demande s’il n’est pas encore trop tard ? Mais non je ne pense pas, il est encore tant pour toi, de faire un petit détour, de revenir en arrière, de changer de métier, de travail, d’être heureux/se et épanouis dans ce que tu fais et enfin trouver un sens à ta vie.

Cette partie m’amène à vous donner deux exemples qui m’ont marqué quand je lisais ce magnifique livre : « Donner du sens à sa vie : Un défi pour chacun de Rosette Poletti et Barbara Dobbs ».

Première exemple : Anne

Après une formation de secrétariat , Anne trouve un emploi qui l’a satisfait, puis elle fait la connaissance d’un jeune homme avec qui elle se marie et a deux enfants. Enchantée par son rôle d’épouse et de mère, elle travaille à temps partiel et vit heureuse durant plusieurs années. Le sens de sa vie ? Pour elle c’était clair. Il s’agissait d’élever des enfants afin qu’ils deviennent des adultes responsables.

Cependant vers la quarantaine, une insatisfaction grandissante se manifeste chez Anne. Ses enfants ont grandi, ils ont moins besoins d’elle, son marie passe beaucoup de temps au travail où il a accepté de grande responsabilités. Anne ne voit plus le sens de sa vie qui lui semblait si clair quinze ans auparavant. C’est à la lecture d’un livre sur le bouddhisme tibétain qu’elle trouve quelques réponses.

Elle entreprend une retraite qui lui fait vivre une expérience spirituelle intense. A partir de ce moment, elle donne un autre sens à sa vie. Elle devient une ardente pratiquante du bouddhisme et tente, au quotidien, de donner du sens à sa vie en pratiquant la compassion plutôt que simplement à travers l’éducation de ses enfants.

Elle finira par comprendre une phrase de Viktor Frankl qu’elle avait lu dans sa jeunesse : << Ce n’est pas le fait d’avoir des enfants qui donne sens à la vie, c’est le fait de vivre ici et maintenant ce pourquoi on est fait, ce à quoi on est appelé. Mettre au monde des enfants comme but de la vie, c’est repousser le problème du sens d’une génération à l’autre. C’est tout. >>

Deuxième exemple : Stéphane

Stéphane, qui avait décidé à l’âge de trente huit ans, quitter l’enseignement pour reprendre un domaine agricole en France, parlait aussi des années durant lesquelles, il avait dû, lui et sa famille, << manger de la vache enragée >>.

Cependant, son choix était fait pour des raisons phylosophiques et éthiques, il désirait cultiver la terre et vivre simplement plus près de la nature. Il n’était pas d’accord pour offrir à ses enfants << la violence urbaine et les jeux vidéo pour tout horizon >> et pour être en harmonie avec leurs options, son épouse et lui même avaient fait << le grand saut >>.

Des histoires comme ça, j’en ai pleins. Quand vous vous trompez de travail, quand vous n’arrivez plus à un moment donné, à trouver du sens à votre vie, posez-vous et demandez-vous ce qui vous rendrait le plus heureux/se.

Donc à toi qui n’est pas épanouie au travail, c’est pas encore trop tard. La décision te revient cwr rien ne vaut cette sensation que l’on ressent quand on trouve le sens de sa vie, sa raison de vivre, sa mission sur terre.

Regardez Brus Jenner par exemple, pendant longtemps il a été malheureux, parcequ’il ne se sentait pas lui même et ne trouvait aucun sens à sa vie. Mais aujourd’hui, il est très heureux et grâce à son expérience, il aide les autres autour de lui. Voilà ce que s’est que d’être heureux, épanouis et utile.

Vous pouvez faire un tour sur les liens ci-dessous, vous y trouverez des astuces éfficaces vous indiquant comment faire pour vous épanouir au travail : https://www.psychologies.com/Travail/S-epanouir-au-travail/Aimer-son-travail

https://www.psychologies.com/Travail/S-epanouir-au-travail/Aimer-son-travail/Articles-et-Dossiers/Ils-aiment-leur-travail

Pourquoi certains sont malheureux/ses à leur travail?

La plus part des personnes sont malheureux/se à leur travail, parcequ’ils n’aiment pas ce qu’ils font, ils éprouvent parfois de la colère quand ils le font, ils s’ennuient même dès fois, ils le font juste pour leur salaire, pour l’argent. Et la conséquence qui résulte de tout ça, c’est qu’ils ne le font pas bien, ce qui peut leur valoir des licenciements et autres. Ils n’éprouvent aucun plaisir, aucune passion pour ce qu’ils font. Ils le font juste par obligation.

Pourquoi devrions-nous aimer notre travail ? Quels avantages pour nous ?

Nous devons aimer le travail que nous faisons parcequ’il contribue à notre épanouissement personnel. On est heureux/se, on se sent utile dans le monde, on trouve enfin sa place, on est comblé/e, on travaille toujours avec le sourire aux lèvres. Travailler devient un plaisir. Et du coup, on le fait bien et on a des résultats de qualités.

Au passage, je vous invite à aller lire mon article sur « Donner du sens à sa vie : Un défi pour chacun de Rosette Poletti et Barbara Dobbs » https://shesabrii.wordpress.com/2019/01/17/donner-du-sens-a-sa-vie-un-defi-pour-chacun-de-rosette-et-barbara-dobbs/ Ça va beaucoup vous aider. Je vous assure.

Que pouvons-nous alors retenir de tout ça? Nous ne devons plus nous préoccuper seulement du fait d’avoir un travail. Nous devons chercher à consacrer notre temps, notre énergie pour des choses qui nous passionnent. Car c’est cela trouver et donner du sens à sa vie.

Si toi, ta passion c’est d’aider les gens comme moi, trouves toi un travail où tu ne ferais que ça. Si ta passion, c’est de créer des tenues, alors travailles dans le domaine de la couture. Au moins les gens vous aimerons pour votre différence et pour l’amour que vous mettez dans ce que vous faites.

N’oubliez pas d’aller faire un tour sur mon article : les cinq dimensions d’une vie reussie et heureuse : https://shesabrii.wordpress.com/2019/04/20/les-cinq-dimensions-dune-vie-reussie-et-heureuse/

Bisou bisou💖

Les cinq dimensions d’une vie réussie et heureuse

Coucou mes loulous, vous allez bien ? Moi je suis en pleine forme. Comme je vous le disais tantôt, beaucoup de paramètres contribuent au bonheur et à la réussite entière d’une personne, nous avons entre autres : la santé physique, la santé mentale, l’équilibre émotionnelle, la vie spirituelle, la santé financière.

La santé physique : elle se traduit par une abscence de maladie( diabète, cancer, maladie cardiovasculaire). La santé physique, c’est avoir une mode de vie responsable avec la pratique des habitudes saines. Et cette dimension mérite d’être entretenue et contrôler.

La santé se traduit par la bonne connaissance de son corps, le bon respect de son mode de fonctionnement, la pratique régulière du sport, l’usage responsable et modéré des produits bio et non toxiques, l’entretien, la beauté, la nutrition et le repos conforme au rythme de son organisme.

La santé physique est un état de bien être complet, physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une abscence de maladie (OMS,2002). Pour être en bonne santé, il faut apprendre à aimer son corps, à l’écouter, à l’entretenir et à le respecter.

La santé mentale : son opposé est la maladie mentale caractérisée par des troubles mentaux ou psychiques. La santé mentale se définit par un état psychologique sain, un équilibre systématique et profonds de toutes les dimensions de la vie d’un homme (morale, spirituelle, émotionnelle).

C’est également l’abscence de démance notoire du comportement normal global dans les rapports avec soi-même et la société.

Que faire alors pour bénéficier d’une bonne santé mentale?

  • Cultiver un état psychologique sain;
  • Apprendre à s’écouter , à reconnaitre ses qualités d’Homme et les valoriser;
  • Apprendre à être authentique et à se faire confiance.

La stabilité émotionnelle : deux forces formidables commandent notre vie : nos attitudes et nos émotions. Ce sont nos émotions qui déterminent nos attitudes. L’intélligence émotionnelle est la puissante forme d’intelligence qui existe. Ceux qui vivent heureux ont tiré profit de leurs émotions.

Pour avoir une bonne stabilité émotionnelle, nous devons :

  • Cultiver un équilibre émotionnel;
  • Apprendre à identifier ses émotions;
  • Faire face à ces propres émotions;
  • Choisir la liberté à la peur;
  • Développer une volonté ferme puissante et décisive pour la sérénité;
  • Agir et passer à l’action;
  • Cultiver le calme interieur .

La vie spirituelle : ce sont les potentialités morales et spirituelles conscientes qui prémunisent contre le déséquilibre et élévent l’homme au sommet de la grandeur et de la perfection.

La liberté financière : voici une liste de comportements que vous devez avoir pour obtenir votre indépendance financière.

  • Avoir plus d’entrées que de sortie;
  • Parler en K ou M d’euros;
  • Moins regarder ses comptes;
  • Faire travailler l’argent au lieu de travailler pour l’argent;
  • Ne pas vendre son temps;
  • Ne pas être affecté par la

crise;

  • Réaliser des oeuvres utiles.

Vous pouvez faire un tour sur le lien ci-dessous qui aborde le même sujet que moi mais sous un angle différent, on ne finit jamais d’apprendre dit-on : https://emotionalmodelcanvas.com/les-5-principes-pour-vivre-une-vie-epanouie-et-enfin-se-sentir-heureux-et-libre/

Alors, j’espère que mon article vous a plus et qu’il vous aidera à atteindre un certain seuil d’épanouissement dans votre vie.

N’oubliez pas de faire un tour sur mon article sur le bonheur : https://shesabrii.wordpress.com/2019/04/15/comment-acceder-au-bonheur/

Bisou bisou💖

Entrepreneur vs Freelance

Coucou à tous, j’espère que vous allez super bien. Alors, dans ma publication d’aujourdhui, je vous propose un article sur le freelance et l’entreprenariat de croissance.

Freelance: Qu’est-ce que c’est?

Travailler en freelance signifie travailler en tant qu’indépendant. On parle de statut de travailleur indépendant (ou autonome) lorsqu’une personne physique est à la fois un entrepreneur, un propriétaire et son propre employé.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Travailleur_indépendant

Alors, le freelance, est toute personne qui préfère travailler seule sans faire recour à des aides exterieurs pour accomplir ses missions. Il est son propre patron et est très indépendant.

Mais moi je pense qu’un tel choix ne peut être sans conséquences (positives er négatives). C’est ce qui m’amène à vous parler des avantages et des inconvenients du freelance dans les lignes à suivre.

Avantages et inconvénients du freelance

Avantages

Les travailleurs indépendants apprécient généralement un plus large choix de missions que dans un emploi régulier, et ont presque toujours bien plus de libertés quant à leurs horaires de travail :

  • Il bénéficie d’une grande autonomie dans son travail.
  • Il peut choisir ses horaires de travail, ainsi que la quantité de missions qu’il souahite réaliser.

Si quelqu’un n’est pas freelance par choix, l’expérience permet néanmoins de s’ouvrir à de nouvelles compétences et de se créer un réseau de contacts, avec éventuellement l’espoir d’être embauché à plein temps par l’un d’entre eux.

Le défi majeur du travail en freelance est le fait d’être seul à gérer les différentes fonctions d’une activité commerciale.

Inconvenients

Le principal inconvénient est l’incertitude du travail et donc du revenu, avec en plus l’absence dans certains pays de sécurité sociale et de retraite , surtout dans les pays en développement, à moins que le travailleur indépendant ne soit client d’une caisse de retraite et d’autres services de sécurité sociale. Ces dépenses peuvent représenter de 20 à 40 % du revenu net.

En France, le travailleur indépendant a pour obligation de cotiser pour l’ensemble des cotisations à une caisse d’assurance-maladie et de retraite, c’est-à-dire à la fois les cotisations employeur et les cotisations d’employé.

  • Les horaires de travail peuvent être plus longs que ceux des employés et des ouvriers, si le travailleur indépendant facture au forfait ou au résultat et non à l’heure effective.
  • En cas d’accident du travail, d’arrêt maladie ou de maladie professionnelle il peut être difficile de faire valoir ses droits résultant de ses cotisations (en France versées au RSI ).
  • Le freelancer doit pouvoir gérer sa production, contrats légaux, marketing, vente, finances, comptabilité, etc. sans nécessairement être qualifié dans tous ces domaines.

Il est bien entendu posible de faire appel à une aide extérieure, par exemple à un juriste pour la rédaction des contrats, ou à un comptable certifié pour gérer la comptabilité. Toutefois, l’entrepreneur freelance devra assumer le coût engendré par de telles prestations de service.

  • Un freelancer peut éventuellement venir et manquer un travail, et donc il rentre chez lui sans argent.
  • La rémunération des missions peut aussi être définie au cas par cas, en accord avec chaque client. Ainsi, le revenu d’un travailleur freelance est très variable.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à aller faire un tour sur le site ci-dessous : https://debitoor.fr/termes-comptables/freelance

Alors, maintenant que je vous ai bien éclairer sur les conséquences du freelance, découvrons ensemble ce qui le differencie d’un entrepreneur.

Freelance vs entrepreneur

Il est très difficile d’être à la fois freelance et entrepreneur. On peut avoir des vies différentes, mais il est difficile de les avoir en même temps. L’état d’esprit nécessaire est radicalement différent.

Prenons le management en exemple. L’excellent freelance est avant tout quelqu’un qui se connaît par coeur, et pratique l’introspection.
C’est ce qui lui permet de choisir les meilleures missions, celles qui lui correspondent le mieux.

Le bon entrepreneur doit recruter et exceller dans cette tâche. Il doit connaitre les autres, les motiver, les comprendre : il doit être moins centré sur lui, mais plus sur les autres. Il doit créer de la lumière collective, là où la vie de freelance peut être assimilé à celle d’un chercher d’or solitaire au fin fond d’une grotte en Amérique du Sud.

Très souvent, un freelance traverse une crise existentielle après quelques années.
Comment faire pour ne plus être dépendant de mon volume horaire ? Comment aider plus de personnes sans arrêter de dormir ? C’est à ce moment-là qu’il faut réfléchir aux outils, à l’automatisation et aux systèmes.

Il est plus efficace pour un freelance d’augmenter sa productivité horaire, que de déléguer une mission.

Vous avez compris la nuance alors? Le freelance, cest cette personne qui décide de travailler tout seul sans se soucier de l’avenir de sa boite, il est à la fois un patron et emplyé tandis que l’entrepreneur c’est celui qui ne travaille pas tout seul et qui se soucie du succès et de la réussite de son entreprise.

Pour plus de précisions, veuillez vous rendre sur le site ci-dessous :

Un freelance n’est pas un entrepreneur.

Noubliez pas d’aller jeter un coup d’oeil à mon article sur les opportunités que nous offrent les TIC de nos jours :

https://shesabrii.wordpress.com/2019/04/08/les-tic-lun-des-meilleurs-moyens-efficaces-pour-se-faire-de-largent-aujourdhui💰/

J’espère que mon article vous a plus et qu’aujourdhui vous connaissez enfin la différence entre un entrepreneur et un freelance. Certes ils ont des points communs c’est à dire qu’ils sont tous deux dans l’entreprenariat mais ne travaillent pas de la même manière.

Du coup, dites moi, êtes-vous freelance ou entrepreneur ? Sentez-vous une tension entre ces deux activités ? Discutons-en dans les commentaires.

Mondukpè

Les TIC, l’un des meilleurs moyens éfficaces pour se faire de l’argent aujourd’hui💰

Hello la team, vous allez bien ? Alors Les TIC, ça vous dit quelquechose?

Les TIC, de nos jours offrent une grande richesse technologique. Avec les TIC aujourd’hui, vous pouvez tout faire peu importe votre domaine professionnel. Que vous soyez médecin, entrepreneurs, coiffeuses etc.

J’ai suivi une conférence sur le sujet, j’ai appri beaucoup de nouvelles choses que j’ignorais que je voudrais partager avec vous. Les opportunités sont énormes mais le seul hic c’est qu’on a juste pas l’information.

Les nouvelles technologies de l’information et de la communication depuis quelques années font aujourd’hui partie de notre quotidien. Il est impossible pour nous de vivre sans elles. Avec tous ses nombreux avantages, il nous sont devenues indispensables.

Les différentes réseaux sociaux dont nous profitons chaque jour sont utilisés la pluspart du temps pour des raisons futiles. C’est vrai qu’ils nous permettent de nous divertir, de reçevoir les informations de notre pays et d’ailleurs.

Peu sont les personnes aujourd’hui qui utilisent les réseaux sociaux pour des fins professionnelles. Pourtant les réseaux sociaux sont un atout financier considérable pour les entreprises en terme de marketing, de vente, de publicités etc. Les internautes deviennent des acteurs pour promouvoir leurs produits.

Mais attention, les TIC ne profitent pas qu’aux entreprises, tu es un()e jeune entrepreneur, tu viens de commencer tout fraîchement et t’as envie de te faire connaître et de faire connaître ton produit, plus de soucis à se faire, il te faut juste faire la publicité de ton produit sur les différents réseaux sociaux et puis bam ! Mission accompli.

J’ai même regardé une vidéo lors de la conférence sur les opportunités des TIC que j’ai suivie et j’étais juste ébahi. C’est une jeune coiffeuse qui a identifié un problème dans son entourage. Elle s’est rendu compte que que les femmes surtout noirs de peau qui vivent en Europe et environs ont des difficultés de par leurs disponibilités à se tresser convenablement et à tant.

Alors elle a décidé de créer une plateforme pour ces femmes là où elle a mi à leur disposition plus de cinquante coiffeuses professionnelles. Donc quand tu vas sur la plateforme, tu fais le tour, tu choisis la coiffeuse qui te plait(oui chaque coiffeuse avec différentes sortes de coiffures et l’avis des internautes à qui elle a déjà travaillé), l’entreprise te fixe un rendez vous et la coiffeuse se déplace pour se rendre chez toi tout ça à des prix génials.

Aujourd’hui, son entreprise est l’une des plus grandes dans le domaine et tout ça grâce à Internet. Donc ne vous dites pas qu’est ce qu’une coiffeuse pourra bien pouvoir faire avec les TIC, il y a tellement de chose. Il suffit juste de savoir comment s’y prendre et en tirer profit.

Avec les TIC, vous avez une rémunération attrayante, et vous avez également la possibilité de travailler de chez vous. C’est pas super ça?😍

J’espère que mon article vous a plus et vous a quand même ouvert les yeux sur beaucoup de chose que vous ignorez.

Vos commentaires et avis seront les bienvenus😍

Bisous Bisous💗

Je finirai par cette citation qui dit : il n’y a pas de sous métiers, il n’y a que des sous hommes.

Veux-tu être financièrement indépendant(e)??

J’ai quelque chose pour vous, vous avez envie de devenir indépendant financièrement? Vous en avez marre d’être dépendant? Vous en faites assez mais pour peu? Vous avez envie de changer cela? Si oui bah voici un lien pour vous, tous les astuces y sont pour vous permettre d’être enfin libre.

https://crerich.wordpress.com/2019/03/01/article-1-pourquoi-etre-independant-financierement/

Allez-y faire un tour et vous m’en donnerez des nouvelles.

Bisous et à plus pour mon prochain article à venir. Ça sera sur notre monde, le monde dans laquelle nous vivons, qui sommes nous réellement? Et si on existait pas? Le monde prendra t-il fin un jour?